Comment devient-on un artisan de la cosmétique naturelle?

Le bien-être par les senteurs 

  Sans faire un cours de physiologie sur l’odorat, il faut souligner que l’odorat n’est pas seulement un sens à la traîne de la vue, du toucher et de l’ouïe. Il est la route des souvenirs, des émotions et de l’intuition (on pourrait dire du flair). Il est également un sens très important dans nos relations avec autrui.  Ce sens, après avoir été beaucoup laissé de côté, est maintenant reconnu comme étant capable de contribuer à notre connaissance et à notre bien-être. Il suffit de voir l’explosion du marketing olfactif ou le développement des cours d’éveil olfactif dans certaines écoles....

Plus →


Non aux idées reçues sur la cosmétique artisanale : idée reçue n°3

Non aux idées reçues sur la cosmétique artisanale : idée reçue n°3

  C’est un peu comme faire ses cosmétiques soi-même, dans sa cuisine. Non ! Il ne faut pas confondre la cosmétique réalisée soi-même, de manière artisanale pour son propre usage, avec la cosmétique artisanale destinée à être commercialisée. Les fabrications doivent être réalisées dans un atelier de fabrication dédié, dans un environnement à l’hygiène irréprochable et en suivant des règles de Bonnes pratiques de Fabrication et de traçabilité identiques  aux règles des industriels.

Plus →


Non aux idées reçues sur la cosmétique artisanale : idée reçue n°2

Les crèmes fabriqués en cosmétique artisanales donnent des points noirs. Non ! Certaines huiles végétales ont tendance à obstruer les pores de la peau et à provoquer l’apparition de points noirs. On dit que ces huiles sont comédogènes. Certaines huiles le sont comme l’huile de germe de blé et certaines ne le sont absolument pas, comme l’huile de jojoba. Ce phénomène est peu visible lorsqu’on utilise des huiles très pures et très peu oxydées ce qui est généralement le cas en cosmétique artisanale puisque nos fournisseurs sont des petits producteurs en circuit court qui ne conservent pas leurs huiles très longtemps.

Plus →


Non aux idées reçues sur la cosmétique artisanale : idée reçue n°1

Les crèmes fabriquées en cosmétique artisanales sont poisseuses, collantes et font briller la peau. Non ! Les crèmes artisanales sans eau sont très riches en huiles végétales ou en beurre végétaux, (contrairement aux crèmes industrielles qui contiennent environ 70% d’eau), ainsi qu’en actifs de plantes notamment. Il faut donc en mettre très peu ! Une toute petite noisette suffit à hydrater votre visage.

Plus →


Comment devient-on artisan de la cosmétique naturelle?

Comment devient-on artisan de la cosmétique naturelle?

Comment devient on un artisan de la cosmétique? Comment formuler?

Comment fabriquer? Comment faire évaluer ses formules? Faut-il être certifié bio?

Plus →